Stacks Image 158

Siège social :
Ceproc
19, rue Goubet
75019 Paris
Association loi 1901

A… comme Amicale


L'Association amicale des amateurs d'andouillette authentique (AAAAA), souvent dénommée 5 A, a pour joyeuse vocation d'honorer l'andouillette tenue pour traditionnelle, notamment par le Code des usages de la charcuterie, ainsi que l'andouille, dont les variétés si diverses reflètent des traditions locales ou régionales.

Elle peut, sur décision de son Bureau, valoriser d’autres produits charcutiers "embossés", honorer la bonne volonté de restaurateurs et cuisiniers travaillant avec quelque originalité ou, simplement, avec une grande constance des produits élaborés par des titulaires de son diplôme.


Attribué gratuitement par un jury souverain, selon ses critères (respect du Code des usages de la charcuterie, soin apporté à l'élaboration, goût), le diplôme est décerné depuis près de 50 ans. Il est "valide" deux ans, une prorogation de quelques mois pouvant exceptionnellement être accordée. Ce diplôme n'est pas cessible avec le fond de commerce, mais peut être revendiqué quelques mois encore s'il n'y a aucun changement quant au produit, au site de fabrication, au personnel chargé de l'élaboration.

L’AAAAA, créée par des chroniqueurs gastronomiques alors célèbres, peu avant 1960,s'est particulièrement développée depuis les années 1970. Elle réunit des professionnels des métiers de bouche et de l'univers de la table (artisans charcutiers, élaborateurs industriels, restaurateurs, critiques et chroniqueurs gastronomiques, auteurs d'ouvrages touchant à la gastronomie et aux produits, amateurs divers d'andouillette et d'andouille).
Les professionnels de la charcuterie qui ont choisi d’être membres actifs, cotisant pour aider l'association à se pérenniser, sont, très majoritairement, des élaborateurs au diplôme 5 A valide (sans droit de vote lors des dégustations auxquelles ils peuvent assister en témoins muets).

Association à but non lucratif (loi de 1901), longtemps constituée de façon informelle, l'amicale avait déposé ses statuts en juin 1994, Paul de Montaignac en étant alors président et le siège social établi au restaurant l'Ambassade d'Auvergne. Amendés en 1999, la durée de validité du diplôme étant précisée, limitée à quatre ans, le siège social provisoirement établi à la Closerie des Lilas, les statuts ont été réécrits et ayant ont fait l'objet d'une nouvelle déclaration en 2007 (validité du diplôme réduite à deux ans, siège transféré au CEPROC). Une correction mineure a été déclarée en juin 2009.

Affirmant sa volonté de demeurer « non commerciale », l’amicale constituée à la fin des années 1950, à l'initiative de Francis Amunatégui, appuyée par Robert J. Courtine, s'est perpétuée sans aucun moyen financier. Cette vocation de bénévolat a été confirmée à l'unanimité lors de chaque assemblée générale.

Les cotisations perçues facultativement depuis 2010 permettent de régler les frais purement techniques occasionnés par le site internet * , l'achat de produits à tester, le remboursement de frais postaux et relatifs aux dégustations (notamment défraiement a minima des restaurants où ont lieu les réunions), à l'organisation de l'AG annuelle.
* les frais liés au site concernent les logiciels inédits ou les MAJ permettant son évolution, le transfert FTP, les ajouts de mémoire, la sauvegarde, etc. Ce site aaaaaa-asso.fr, géré, actualisé et mis en forme bénévolement, évoque gratuitement les activités des lauréats, l’univers charcutier.
Les adhérents à l’association y sont particulièrement et systématiquement privilégiés, dans la mesure où ils le souhaitent et informent, sans avoir pour cela le monopole des parutions valorisantes.

Aucun membre du Conseil d'administration et du Bureau, si actif soit-il, ne reçoit d'"indemnisation", n'est rémunéré pour sa collaboration ou sa notoriété.

À propos des dégustations
Les produits dégustés, souvent objet d'un achat anonyme, sont goûtés à l'aveugle dans la mesure du plausible (lors d'un renouvellement de diplôme, les jurés ayant bonne mémoire gustative identifient souvent l'élaborateur d'emblée ! Et il n’est pas impossible de deviner à peu près les élaborateurs quand trois ou quatre produits seulement sont en lice, certains déjà connus, par des jurés appuyant leur candidature).


Les produits (conformes au Code des usages de la charcuterie) peuvent être directement envoyés à la 5 A. par les candidats,. Ceux-ci sont présents lors de la dégustation s'il le désirent, notamment s'ils sont membre de l'association ; dans ce cas, ils ne participent pas au vote, auquel ils assistent en retrait, en témoins muets.
Les jurés sont totalement libres de leurs décisions.

Il n'est demandé aucune participation financière pour faire acte de candidature.
Ni pour recevoir le diplôme, sauf légère participation aux frais de son impression (et de son envoi postal s’il n’est pas remis directement à l’intéressé à l’issue du vote).


Les lauréats peuvent adhérer à l'association, en cotisant,
s'ils entendent bien ce que signifie le mot "Amicale"... même entre concurrents.
Malgré l'importance réelle des cotisations pour l'association, cette adhésion ne tient, en aucun cas, de l'obligation.