Stacks Image 160

Site officiel strictement non publicitaire de l’AAAAA, Association Amicale des Amateurs d’Andouillette Authentique (statuts déposés, loi de 1901)

Faire l’andouille ?
Pas si facile.
La dégustation inaugurale a laissé
quelques problèmes à résoudre.
Mais c’est lancé !

Ci-dessous
, Claude Perraudin (Le Père Claude), avec une assiette très bretonne résolument Guéméné (produits de Jean-Jacques Legros) et les andouilles de viande « à cuisiner », limousines-périgourdines, de Laurent Barris et Jean-Christophe Andrieux.
Stacks Image 50371

A
, comme dans Ah! Ah Ah! Ah! Ah! (clin d’œil à Clos-Jouve, l’un des pères fondateurs de l’amicale).
A, comme ANDOUILLE.
A, aussi, comme Artisan, dans un premier temps.
L’asso met du sérieux dans son sourire quand elle décide, en application d’une très ancienne décision, d’honorer les andouilles de toutes sortes, élaborées dans le respect du Code des usages de la charcuterie. Peut-être à dessaler et cuisiner un peu : il n’y a pas que les Vire et les Guéméné !
Pour la première dégustation, expérience nouvelle, seuls des artisans depuis longtemps impliqués (entreprises employant de deux à 20 personnes) avaient été invités à poser leur candidature, notamment pour des andouilles à cuire.
[Les productions d’industriels et/ou gérées par des responsables multimarques seront testées au cours du dernier trimestre 2017 (peut-être au lendemain d’une AG en ayant débattu) et début 2018, selon un agenda établi par le Bureau de l’association, et selon moyens.]

L’essai du 24 mars…
À transformer.

La première dégustation de diverses  andouilles s’est déroulée le
vendredi 24 mars chez Le Père Claude en comité relativement restreint (une grande tablée quand même).
En ouverture, partie la moins déconcertante de cette réunion, puisque le produit principal était bien connu, applaudissements sans réserve pour l’andouille de Guéméné et pour l’originale ”poitrine à l’andouille”, excellente passée à la plancha, de Jean-Jacques Legros (Saloir de Josselin / Délices de la presqu’île).
Deux produits méritant un coup de chapeau, en attendant que s’officialise un diplôme « 5A andouille ». Bravo le Morbihan.

Jean-Christophe Andrieux et Laurent Barris, eux aussi lauréats AAAAA confirmés pour leurs andoullettes, avaient envoyé des produits intéressants, ”andouilles de viande” depuis des années appréciées de leur clientèle locale.
Le jury avait insuffisamment établi le protocole de vérification du dessalage, du mode de cuisson, de préparation (probablement une sorte de pot-au-feu).
À revoir, aucun des produits n’ayant été recalé. Sans doute en mai, avec une programmation affinée. A suivre
Localiser Andrieux et Barris : voir ci-après.


17 diplômes « andouillettes »
sont actuellement valides


L’année dernière s’était terminée sur une seconde remise de diplômes « andouillettes ».
La dernière dégustation 2016 s’était tenue à Paris chez Le Père Claude. Les renouvellements de diplômes et une nouvelle candidature ont été votés à l’unanimité :
• Pascal Bidron (artisan)
• Laurent Jolivet pour deux marques : Père Duval,
La Champenoise
• Emmanuel Cahelo-Rodolphe Pialaprat : Le Carré Rouge
(associés artisans, Tours, Luynes)
• Christophe Thierry (Artisan, diplôme 5A depuis 1995)

Liste des diplômes décernés à des charcutiers pour leurs andouillettes. Ces diplômes en cours, peuvent être librement revendiqués par des artisans et des industriels, ceux-là pour leur haut de gamme.
Plusieurs ont fait l’objet de renouvellements ; certains depuis très longtemps,

les plus anciens constamment « réactivés » étant ceux de la maison Lemelle et de la charcuterie Thierry.

LIRE
===

Une brise de jeunesse ?

Lors de la dernière AG, fin 2016, Vincent Ferniot avait proposé une réunion de membres du Conseil d’administration et de familiers de l’AAAAA pour penser évolution et rajeunissement de l’association. Et même pour rêver de sponsors désintéressés.
Pas de date précise fixée, sinon l’indication « après le Sirha ». Peut-être une concertation préparatoire de la prochaine AG…


Ferniot-Biscarosse-2.2016

Cela sera suivi sur ce site en fonction des suggestions du vice-président, toujours très pris par Midi en France, l’émission de France 3 (6e saison) dont il est l’animateur complet, touche-à-tout et gastronome, ainsi que par le développement à Paris et ailleurs de Boco.


Andrieux, Barris…

Lauréats 5A andouillette,
et signataires d’andouilles très régionales.

CLIC ! pour les situer sur la carte

Stacks Image 36755
Stacks Image 29794
- En Dordogne, près de Nontron Jean-Christophe et Valérie Andrieux Lire l’article
-
En Haute-Vienne, au sud de Limoges, Laurent Barris, charcutier à Saint-Yrieix-la-Perche (entreprise créée par son grand-père en 1933). Attaché au porc pie noire limousin, il l’utilise , au mieux des disponibilités, pour son andouillette, pour une andouille à cuisiner au rebondi réjouissant. …Lire : ;;• À propos du « Cul noir » ,,. Les produits de Laurent Barris





Courriel récemment adressé
de Kyoto au Bureau de l’AAAAA


Timbre-jap.-ancien
Bonjour.
Nous avons mis le site
du restaurant en ligne
から送信 S'il vous plaît, donnez un coup d’oeil
http://www.bonsmorceaux.jp/ Kubo Masaki





Stacks Image 50440



Le Japonais honoré
depuis 2013…
Diplôme toujours valide




Seul lauréat AAAAA
hors de France,
le Japonais
Masaki KUBO
patron du
Bistrot Bons Morceaux, est aussi
le seul
cuisinier au monde,
à la connaissance de l’association, élaborant
lui-même les andouillettes qu’il accommode et sert dans son charmant
restaurant de Kyoto.




Stacks Image 50518

À Mennetou-sur-Cher, cité médiévale du Loir-et-Cher

Pascal Bidron, trois fois lauréat 5A,
fête le premier anniversaire
de son distributeur-monnayeur
d’andouillettes

Une idée, pas mal de bricolages, des autorisations, des réglages…et ça marche ! Un succès.
Le petit artisan novateur et son épouse, Patricia (à eux deux, ils représentent tout l’effectif de l’entreprise), avaient installé pendant l’hiver 2016 leur distributeur d’andouillettes et, accessoirement de rillons, bientôt d’andouille de type Vire. Cela a tourné toute l’année.
L’appareil trouvé d’occasion sur Le Bon Coin, rénové, adapté (beaucoup de petits soucis techniques au début, un monnayeur totalement reprogrammé), conserve les andouillettes tirées à la ficelle (et quelques simples embossées au poussoir, très minoritaires) à 2 ou 3 °. Il est rechargé tous les mardis soir. En toutes saisons, plus lourdement aux beaux jours : jusqu’à une centaine de paquets de 2, 3 ou 4. Un réussite… et de la presse.
LIRE ET VOIR


Association amicale des amateurs d'andouillette authentique 

(
AAAAA, ou 5 A)

Siège social (loi 1901) : Ceproc 19, rue Goubet 75019 Paris
Site non commercial strictement non publicitaire, réalisé bénévolement


La dernière assemblée générale de l’association
s’est déroulée le lundi 17 octobre 2016