Une 5 A au grenier ?

Le "grenier médocain", tous les Bordelais civilisés connaissent… mais le produit est peu commercialisé hors de la Gironde. Cette spécialité liée à un "terroir" célébrissime pour ses vignes a fait son entrée dans le Code des usages de la charcuterie (réédition 2016, comportant d'importantes mises à jour).
Il apparaît au chapitre 10.1 Andouille, rubrique "générale", en tant que dénomination particulière, à côté des andouilles de Vire, de Bretagne, de couenne, de Jargeau et du sabardin ligérien. Le Code le décrit comme une andouille non fumée "composée d'un estomac de porc farci avec d'autres estomacs de porc, des chaudins, du jambon coupé en lanières (…)."
Un candidat pour la 5 A, qui doit s'ouvrir aux andouilles en septembre ou octobre, comme depuis si longtemps promis ?


Retour à la page d'accueil Clic rond rouge