Michel Piot a quitté la table de la 5A

MICHEL PIOT nous a quittés le lundi 28 septembre.
Il s’est éteint à Carteret, où il passait une grande partie de l’année avec son épouse, Odile. Il vivait une retraite de gourmand impénitent, que rythmèrent un tour du monde, plusieurs tours des vignobles et maintes visites gastronomiques.
Ses filles, Cécile et notre consœur Hélène, le retrouvaient souvent dans ce Cotentin qu’il aimait, où il repose maintenant, au cimetière de Carteret.
« Les Piot ont toujours été à l’Ouest », rappela Hélène, dans le message annonçant sa disparition. Un message de deuil nuancé d'un sourire qu’aurait apprécié son père…
Juré 5A depuis 1977
Michel, chroniqueur gastronomique et œnologique du Figaro pendant plus de vingt-cinq ans, rédacteur en chef de La Bonne Cuisine une dizaine d'années, président de l'APCIG plus de vingt ans, avait rallié le jury de l’AAAAA en 1977, coopté par Henri Clos-Jouve, Robert J. Courtine, Paul de Montaignac de Pessotte et Jacques-Louis Delpal.
Membre du Conseil d’administration et juré permanent de l’Amicale, il a été de pratiquement toutes les dégustations jusqu’à cette année.
Levant volontiers son verre, prompt à accolades, engueulades, félicitations, toujours heureux quand c’était bon, ne cachant guère une déception, sachant comparer, en juré dont la culture avait été renforcée par tant et tant de bons repas, sans compter les mâchons et collations…

Piot-Michel-
Michel-Piot-J.Hardouin
Avec Jacques Hardouin, le grand charcutier tourangeau lauréat 5A 1996.
La maison de Vouvray (labo, charcuterie, traiteur) est maintenant pilotée par Julien Garnier.
Elle a conservé son nom… et le diplôme 5A, renouvelé fin 2015.


Récit de vie et de table

Michel Piot avait conté sa vie en 350 pages dans
Et on nous payait pour ça ! publié en 2012, réédité en 2014 avec une autre couverture et une préface de Jacques Mailhot.
Le livre riche en anecdotes s’achève sur une citation de notre consœur et amie Anne Hudson, également membre de la 5A, disparue en 2010 :
Le Ciel est peut être inaccessible
et la terre vraiment trop basse.
Seule la table est à la bonne hauteur.


Piot_livre_couvPiot-livre2Michel-PiotD.Lemelle
Avec Dominique Lemelle, dont l'entreprise (Troyes) est titulaire de l'AAAAA pour son haut de gamme depuis les années 1990.
Michel Piot avait remis le premier diplôme à Gilbert, père de Dominique et de Benoît, actuels "co-patrons" du groupe.

Ci-dessous : Michel Piot entre François Roboth et Vincent Ferniot,
devant La Bonne Franquette (à l'issue de la dernière dégustation 2014).

stacks_image_1341
L'adieu de Vincent à Michel
RetourAccueil-bouton-rouge-1