Hardouin : diplômes depuis plus de 20 ans

Jeune entrepreneur, Julien Garnier perpétue l’octogénaire entreprise Hardouin, dont il prit les commandes en 2003 .
Diplôme a été encore renouvelé en novembre 2017.
Les frères Hardouin avaient fêté leur diplôme 5 A il y a plus de vingt ans.
Lire / Voir

AG 5A 2017

L'assemblée générale de l'Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique s'est tenue le 2 octobre 2017 au restaurant Les Noces de Jeannette.
La discussion, assez serrée, s'est concentrée sur quelques points.

Lire / Voir

En rappel : compte-rendu AG 2016

L'assemblée générale 2016 de l'association s'est tenue le 17 octobre à Paris, au restaurant Les Noces de Jeannette.
En voici le compte-rendu dans sa rédaction "brute" peu mise en page
.
Lire / Voir

Jolivet Popy : 4 fois 5. Et même 5 X 5...


Info à actualiser et rendre plus cohérente. Question de quelques jours.
Le groupe Popy a acquis le groupe Amand-Bianic en juin 2017.

Fort dorénavant de 9 marques (Popy, Bernaudeau, La Champenoise, Chedeville, Duval, Amand Terroir, Amand Traiteur, Rivalain et Paul Danjou), le nouvel ensemble revendique le titre de leader sur le marché de l’andouillette.
Fondé en 1967, le groupe est piloté depuis 2000 par Laurent Jolivet. Les diplômes AAAAA honorant le haut de gamme andouillette d'Amand Terroir et la production assez différente du même groupe signée Paul Danjou (des "Vire") étaient libellés au nom de Gilles Amand. Le bureau de la 5A a donc du se prononcer, sans les remettre en cause, quant à un nouvel intitulé souhaitable. Abordant franchement le cas des industriels et des multimarques, l'asso fixera quelques règles pour éviter les confusions. Elle a ouvré pour préciser les engagements désormais demandées à tous les candidats et lauréats, y compris aux artisans : un certain nombre de ceux-ci ne sont pas limités à une boutique, loin de là, et leur production peut comporter… des variantes (ils sont actuellement moins "contrôlés" que les industriels entre les dégustations officielles, une faiblesse impliquant moins de conséquences).
Une rencontre de travail réunissant industriels, jurés et principaux responsables 5A s'est tenue le lundi 11 septembre à Paris, à La Bonne Franquette. Les deux andouillettes "ex-Amand" dont le diplôme est en cours de validité ont été retestées pour la forme, un nouveau produit candidat issu de l'ambitieux groupe Popy a été unanimement jugé parfaitement digne d'un diplôme AAAAA. (Bernaudeau).Les six jurés présents, dont trois membres du Bureau, ont profité de la réunion et de la présence en cuisine d'un MOF de passage amical pour déguster aussi l'andouillette haut de gamme de la maison Gilbert Lemelle titulaire d'un diplôme 5A arrivant à expiration à la fin de l'année. Renouvellement voté à l'unanimité. Lire / Voir

Label rouge pour des andouillettes

Des andouillettes Label rouge… Cela ne concerne pas les 5 A, le produit concerné ne relevant pas du « tout fait main main » cher aux jurés, encore moins du tiré à la ficelle, mais c’est un petit événement. Un succès pour Amand Terroir et Gilles Amand, l’initiateur, au moment où se négociait la vente de son entreprise au groupe Popy: alors que les labels rouges chers aux Français n’atteignent pas encore la soixantaine dans le vaste domaine charcutier.

La démarche ayant été concrétisée par arrêté (Journal officiel 19/11/2016), les andouillettes relevant de la catégorie « Andouillette supérieure » du Code des Usages de la Charcuterie, de la Salaison et des Conserves de viandes peuvent prétendre depuis l’hiver dernier au Label rouge si elles répondent à un cahier des charges strict (consultable à l’INAO).
Lire / Voir

Vincent Ferniot, plaisir angevin

MIDI EN FRANCE RETROUVE LES GIRARDEAU
Vice-président de la 5A… et présentateur-orchestrateur de l'émission de FR3 chaque fin de matinée du lundi au vendredi, Vincent Ferniot a dialogué à Saumur avec Sébastien Girardeau (en tenue, à gauche) et son père Gérard. Ce fut diffusé le 20 octobre et demeure visible en replay. Les super charcutiers saumurois, que Vincent avait déjà rencontrés dans le cadre d'un Midi en France, sont lauréats AAAAA, diplôme renouvelé il y a presque deux ans, bientôt à "revalider" (si candidatures il y a).. Ce que l'émission, joyeusement encombrée de gourmandises porcines, voire autres, n'a pas rappelé : entre pieds de porc, rillons-rillauds et rillettes, Vincent fut débordé par la liste des des bons produits Girardeau au point d'en oublier sa chère 5A.Lire / Voir

Andouille, andouilles.... Quelques variétés

Andouilles, tant d'andouilles…Et des risques de confusion. Simple mémo.Lire / Voir

18 diplômes andouillettes valides

Été 2017 : 18 diplômes AAAAA sont valides
Tous concernent des andouillettes.
Un nouveau diplôme avait été décerné à deux artisans associés :
Emmanuel Cahelo et Rodolphe Pialaprat, co-gérants de l'entreprise artisanale Le Carré Rouge, présente aux halles centrales de Tours et à Luynes.
Un diplôme reste acquis au restaurateur Japonais de Kyoto, Masaki Kubo, qui élabore lui-même ses andouillettes (peut-être est-il le seul au monde à le faire depuis que le
Bistroquet de Troyes a été fermé).

Note ajoutée septembre 2017
. Depuis juin 2017, en raison du "regroupement Popy", deux groupes industriels seulement restent en lice à côté des artisans lauréats (Popy, avec La Champenoise, Père Duval, Paul Danjou et les deux marques récemment acquises d'Amand Terroir ; Lemelle avec son andouillette traditionnelle, Véritable Troyes au format parfois variable). Cela a fait l'objet de débats et mise au point.
Dégustation lors de la rencontre de travail du 11 septembre.
Voir diverses infos par ailleurs sur ce site.
Lire / Voir

Andouille, An 1

L’attribution de diplômes AAAAA à des artisans élaborateurs d’andouilles (prévue statutairement, évoquée depuis des années) est toujours d’actualité, mais un certain manque d'organisation des jurés et des organisateurs a entraîné un loupé le 24 mars, chez Le Père Claude. Disons que ce fut un essai, du moins en ce qui concerne les andouilles à cuisiner.
Lire / Voir

Une 5 A au grenier ?

Le "grenier médocain", préparation peu connue hors de la Gironde, a fait son entrée dans le Code des usages de la charcuterie (édition 2016). Au chapitre Andouille. Un jour une 5 A ?
Lire / Voir

Pascal et Patricia Bidron. 6 ans d'AAAAA, plus d'un an de distributeur automatique

Pascal Bidron, trois fois lauréat 5A, et Patricia
fêtaient début 2107 le premier anniversaire
de leur distributeur-monnayeur d’andouillettes.

D'abord une idée plutôt inattendue chez un petit charcutier, réputé il est vrai en son village pittoresque, une recherche obstinée sur internet, du bricolage, des autorisations, des réglages…et le succès.
L'artisan novateur et son épouse avaient installé pendant l’hiver 2016 leur distributeur d’andouillettes et, accessoirement de rillons. Cela a tourné toute l’année. D'abord une clientèle de curieux, puis des fidèles. Un an après la mise en service, ça fonctionne en permanence.
Lire / Voir

Nemours : AAAAA Aufradet repartie !


Victime de la terrible crue du Loing qui anéantit sa boutique et le labo, Alexandre Aufradet a réouvert, après bien des tracas et un réaménagement le faisant passer du 29 place de la République… au 27. Nemours a retrouvé son andouillette 5 A le 7 octobre La dernière andouillette Aufradet "plébiscitée" par les jurés 5 A avait été dégustée chez le Père Claude, à Paris, en février. Il s'agissait d'un troisième renouvellement de diplôme.

Lire / Voir

Masaki Kubo, restaurateur à Kyoto, premier et toujours seul lauréat 5 A étranger

Le diplôme de l'AAAAA honore depuis le 18 février 2013 un restaurateur-cuisinier de Kyoto, Masaki Kubo, qui élabore lui-même ses andouillettes (ce que ne fait aucun cuisinier français, semble-t-l). Il lui a été remis, la première fois, aux Grandes Marches, brasserie jouxtant l'Opéra-Bastille, en présence d'un représentant de l'ambassade du Japon à Paris et de journalistes japonais.
Ce diplôme a été renouvelé (dégustation à Paris). En raison des enseignements favorables, de la communication de la carte, de photos de travail et du produit), le Bureau a validé une prolongation jusqu'au début 2018.
Kubo-et-diplômeKubo-Masaki_1
Le chef-patron du Bistrot Bons Morceaux, premier lauréat 5 A hors de France. demeure seul lauréat cuisinier-
élaborateur AAAAA au monde.Lire / Voir

Vive Karambolage !

Vive KARAMBOLAAAAAge ! Au sujet de l’odeur parfois prégnante de l’andouillette… Un formidable et narquois court-métrage de Karambolage (Arte), régal même pour pour qui fronce parfois le nez. Lire / Voir

Thierry, très médiatique !

Fin 2016, début 2017 (émission prévue, dont nous parlerons le moment venu), le discret Christophe Thierry s'avère toujours médiatique.Lire / Voir

Jacqueline Ury nous a quittés

La chroniqueuse gastronomique qui a si longtemps et si régulièrement participé aux réunions des jurés de l’AAAAA nous avait quittés le mercredi 4 mai. Jacqueline Ury, 82 ans l'hiver dernier, se partageait entre Paris et la Creuse, projetait des voyages aux USA, en Russie…. Elle faisait partie de la 5 A depuis depuis près de quarante ans.
Lire / Voir

Porc, canard, Dordogne et Périgord avec Andrieux

Jean-Christophe Andrieux tire ses andouillettes à la ficelle dans le nord du Périgord, à Saint-Martin-le-Pin, où il travaille avec son épouse Valérie. Son produit deux fois de suite lauréat 5A est classique, mais on ne s'étonne pas, au royaume des palmipèdes, qu'il ait ajouté à sa gamme une andouillette au canard alliant la chair de belles volailles aux chaudins de porc.
Depuis longtemps charcutier-traiteur à son compte, icet ancien collaborateur du grand Gaston Lenôtre ne tient plus boutique depuis quelques années : il a créé un site-labo où il élabore en artisan pour les autres, approvisionne de grands marchés régionaux, fournit plusieurs restaurants.
Lire / Voir

Laurent Barris : vive le cul-noir !

Laurent Barris, lauréat 2015, est charcutier à Saint-Yrieix-la-Perche. Un défenseur de la race de porc pie noire limousine.
Lire / Voir

François Roboth présente les photos du Père Claude

François Roboth avait suggéré la retrouvaille du 4 février avec Claude Perraudin, chez qui l'AAAAA s'était déjà attablée à trois reprises au début du millénaire.
Il avait présenté, fin 2015, l'énorme album de photos personnelles du cuisinier occasionnellement photographe, se détournant de sa plancha le temps de saisir la bonne humeur de ses clients. François, longtemps photographe lui-même a documenté l'ouvrage et légendé d'innombrables documents.
Lire / Voir

Michel Piot a quitté la table de la 5A

Michel Piot, un pilier de l'AAAAA (membre du jury depuis 1977), est décédé le 28 septembre. Il avait été l'un des chroniqueurs gastronomiques les plus influents des années 1970-1980/90. Et était resté une forte personnalité de table. Lire / Voir