Édition 2018 du site non commercial de la non lucrative AAAAA.

Stacks Image 162
Stacks Image 183
Version allégée du site pour smartphones. Une mise en page moins contrainte et mieux nourrie se déploie sur les écrans d'IPad et d'ordinateurs.

"No chocolat", mais fort de café !
Vincent Ferniot lance avec Pralus un " carré de café"… pour accompagner le café. Cliquer ci-après pour en savoir un peu plus, puis aller sur le site de l'entreprenant chocolatier de Roanne, qui travailla jadis chez Bernachon et chez Lenôtre, puis avec Claude Troisgros, le fils de Pierre installé au Brésil, avant de développer l'affaire familiale.
Stacks Image 609

Andouilles…
Andouillettes…

Au sujet de la dernière AG 5A

5acochons3-LIRE


À propos de l'Amicale

Stacks Image 292

2007-2018
Le siège social de l'association (loi de 1901) est domicilié
depuis plus de dix ans au

CEPROC
19, rue Goubet
75019 Paris


Cela a été reconfirmé lors de l'assemblée générale d'octobre 2017. De nouveaux contacts vont suivre. Dispensant diverses formations culinaires, aboutissant à plusieurs diplômes, du CAP au Bac + 2, le CEPROC a formé de nombreux charcutiers traiteurs et bouchers charcutiers… dont quelques MOF.

Stacks Image 312
Stacks Image 76

Stacks Image 255
Association Amicale des Amateurs d'Andouillette(s) Authentique(s) ou 5A

Ni pub, ni publi-reportages. Infos concernant l'asso, ses diplômes, ses membres.


Stacks Image 637
Stacks Image 634

2018.
A comme Anniversaire : déjà 55 ans de 5A…

L'occasion
• de relooker (pardon : redessiner) en vectoriel le logo de l'AAAAA.
Avec 5 petits cochons au lieu de 7.
• d'alléger légèrement le design d'un diplôme dont les petits cochons buveurs furent dessinés à la fin des années 1950, d'établir le diplôme "Andouillette" et le nouveau diplôme "Andouille" maintenant remis aux élus AAAAA.
Quatre diplômes "Andouillette" ont été renouvelés chez Claude Perraudin, tous dans l'univers "artisan".
Ceux de :
• Christophe Andrieux,
Saint-Martin-le-Pin (Dordogne)
• Laurent Barris,
Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne)
• Marc Colin,
…..
Chablis (Yonne)
• Alain Maria, … ..
Bourges (Cher)
Ces diplômes pourront être revendiqués jusqu'au 1er février 2020.
Des dégustations sont à prévoir ce printemps (les dates seront signalées sur ce site : aux candidats potentiels de suivre.
Stacks Image 710

À peine reçu, un diplôme au nouveau design partagé sur Facebook
Marc Colin qui est honoré de la 5A depuis 2005, a exposé son dernier diplôme sur la page Facebook qu'il alimente généreusement. Où il est beaucoup parlé de charcuterie, où se voit et se revoit une autre vedette chablisienne, presque rivale de l'andouillette championne : sa chère moto . Il la pilote en virtuose, à grande vitesse, entre deux tirages de 5A à la ficelle.
Laurent Barris a été aussi rapide, mais au nouveau chapitre de l'histoire de l'AAAAA, celui de l'andouille.

Stacks Image 658
Andouille… Enfin un diplôme AAAAA !
Cotation 5A + pour Saint-Yrieix-la-Perche
(cité aussi connue pour ses madeleines, autre histoire)
Stacks Image 488
Le premier diplôme honorant l'élaboration d'une andouille a été envoyé à Laurent Barris.
En préparation : celui des Legros du
Saloir de Josselin, que nous reverrons au Salon de l'Agriculture, auquel ils sont fidèles.

Laurent Barris avait joint à son envoi, primé, d'andouillettes, une andouille de viande (dénomination du Code de la charcuterie) , "andouille de Saint-Yrieix à l'ail et au persil" tout à fait traditionnelle (viande de porc — maigre, gorge, poitrine, etc. — ail, persil, sel, le tout embossé dans un suivant de coche résistant à la cuisson). Une andouille ultra-salée à l'ancienne pour conservation quasi-illimitée, comme on sait les dessaler en Haute-Vienne et en Corrèze…
…. Un andouille rebondie comme il en avait déjà envoyée une il y a près d'un an, mais que l'on n'avait alors pas débarrassée de son sel lors de sa présentation au jury !
Confiée pour un long dessalage au Père Claude (Perraudin), très longuement cuite dans l'eau frémissante avec quelques légumes, elle a été dégustée par cinq jurés disponibles, Perraudin et des amateurs avisés de passage (Jean-Luc Petitrenaud était attablé à deux pas) et jugée digne d'un nouveau diplôme AAAAA, le premier d'une série Andouille impatiemment attendue : effrayés par la diversité considérable des andouilles répertoriées par le
Code de la charcuterie, les jurés avaient atermoyé pendant quelques années…
Le diplôme a été imprimé et signé rapidement. En cours de traitement : celui que les jurés AAAAA souhaitent depuis un an décerner aux Legros, du
Saloir de Josselin, pour leurs belles variations sur la Guéméné.
Charcuterie digitale :
le bon exemple

Le plus rapide sur son site !
Quelques heures après avoir été averti que son andouille "limousine" était honorée du diplôme de l'AAAAA, Laurent Barris le faisait savoir sur le site de son entreprise.
Où coexistent l'ancien et le nouveau logo de l'association (le "relooké" en bas).
Stacks Image 700
Stacks Image 693


Des Lemelle, dégustées par surprise
Apportées en "prédégustation" inattendue par François Roboth, les andouillettes d'une maison du XVe arrondissement reprise par un MOF millésime 2000 naguère installé à Rennes, Pascal Joly, ont été goûtées en complément de dégustation. Et unanimement estimées… dignes de la 5A.
Vérification faite le lendemain, il ne s'agissait pas d'embossages du labo de l'établissement, où œuvre le fils du propriétaire également implanté dans le XVIe, mais de produits Gilbert Lemelle.
Les
5A des Écrevolles, le haut de gamme de Dominique et Benoît Lemelle, dont le diplôme AAAAA a été encore une fois renouvelé en septembre dernier ?
Quel que soit le produit, probablement l'andouillette connue des jurés, sinon sa sœur, il a vraisemblablement transité par Ilgo, sérieux grossiste de Gonesse que reprit l'alsacien Kirn (entreprise plus que centenaire, célèbre dans une région… où l'on ne fabrique guère d'andouillettes).
Roboth, voisin gourmet du charcutier en l'occurence revendeur avisé, assurera le suivi et nous alimentera en infos plus précises… Il a déjà pris contact téléphonique avec Pascal Joly, qui le préviendrait si une fabrication "maison " était reprise.
Quelques jours après, le hasard fit que des
5A Lemelle soient servies au restaurant à des piliers de l'association. Elles avaient transité par Metro et étaient bonnes.
Photos. Une "Véritable andouillette de Troyes" Lemelle commercialisée par Metro.- Diplôme remis à Gilbert Lemelle (et fils) en 1989 ; diplôme récent (2017) maintenant signé… et à envoyer aux Lemelle.
Stacks Image 663
Stacks Image 628
Stacks Image 632
Stacks Image 618
Photo sans apprêt ni pose… Les jurés de la 5A chez Le Père Claude le 31 janvier.
Court entracte entre deux services des andouillettes en lice. Au premier plan, à droite, François Roboth, ex-photographe passé à l'écriture journalistique, volontiers mémorialiste et pourfendeur du mercantilisme culinaire, rappelle que Claude Perraudin, père Claude grand rôtisseur devant l'éternel, fut disciple et copain de Paul Bocuse (dont bien des portraits, réalisés par le cuisinier hôte photographe à ses heures, exposées au restaurant, figurent dans le livre que Perraudin et Roboth ont publié l'an dernier). Attentifs, à sa droite, Jean-Michel Déhais (L'Auvergnat de Paris et nombre de publications ultra-pro touchant à l'alimentation), Laurent Bromberger (sites Paris-Bistro, Aveyron.com). À gauche, de profil, Jean-Christophe Bassignac, journaliste à L'Équipe, familier de grands "terroirs charcutiers" pourvoyeurs d'andouillettes et d'andouilles de pays (notamment Limousin, Corrèze profonde, Anjou). Au fond, pensif entre ses cadets, Jacques-Louis Delpal, membre de l'AAAAA depuis 1976, son président et homme à tout faire depuis une éternité, Vincent Ferniot, vice-président, animateur-orchestrateur de Midi en France, poly-actif, bon cuisinier par tradition familiale, inventeur de recettes à ses heures. Photo prise impromptu par Arnaud Mandard, l'informaticien à qui la communication "digitale" de l'association doit son évolution.
Stacks Image 253

Ce que les jurés 5A n'oublient jamais depuis l'aube des années 1960 : AAAAA se prononce aussi
Ah! Ah! Ah! Ah! Ah!

Andouillettes, Andouilles, Appétit, Amitié, et ce qu'il faut d'Authenticité… Des A qui invitent au sourire, voire au rire joyeux, celui de Clos-Jouve, l'un des pères fondateurs de la 5 A : la petite histoire de l'association veut que ce rire sonore et bienveillant ait inspiré son épellation-dénomination, AAAAA, lors d'une joyeuse réunion bien attablée qui se tint à Bourg-en-Bresse vers 1959-1960. Ce banquet est évoqué de façon détaillée par l'écrivain et chroniqueur gastronomique Francis Amunategui, premier président de l'association, dans son ouvrage Le Plaisir des mets… Le livre ayant été publié en 1964, on peut tenir pour certain que l'association était bien constituée en 1963 au plus tard.

=============================

Stacks Image 560
Cliquer sur l'image pour en savoir un peu plus sur un livre pur porc et mieux voir Christophe Thierry