Édition 2018 du site non commercial de la non lucrative AAAAA.

Stacks Image 857

Logo officiel aaaaa-asso.fr

Association Amicale des Amateurs d'Andouillette(s) Authentique(s) … et d'Andouilles


Assemblée générale 2018
Au CEPROC, Paris, rue Goubet, 17 octobre


Les membres de l'AAAAA seront attendus à 11 h 30 au plus tard pour participer à la partie formelle de l'AG et, surtout, au débat concernant l'amélioration rationnelle de l'organisation (secrétariat, Conseil d'administration, répartition des tâches), les modalités d'attributions des diplômes, le suivi de la production des lauréats pendant leur temps de validité, le problème que pose la muitiplicité des andouilles "postulantes". .
Prévoir un ordre du jour chargé et des interventions très précises.
La discussion se prolongera certainement, pour les points de détail, après le déjeuner (menu charcutier à prévoir, avec les produits de lauréats). Les convocations seront envoyées très prochainement (courriel et/ou courrier postal), la réunion sera préparée par le Bureau au cours de la dernière décade de septembre. Sans doute parallèlement à une dégustation en petit comité chez le Père Claude.
•Merci aux responsables du CEPROC.
Jacques-Louis Delpal, président de l'association, très impliqué dans ce "retour au CEPROC", avait déjà pris des contacts avec l'établissemnt avant les vacances, pour un accord général, acquis. Il s'est à nouveau entretenu avec les responsables de la rue Goubet, courtois et hospitaliers, pour déterminer la façon dont l'AG se déroulera, ce qui se passera ensuite en cuisine sous la houlette de Xavier Guimard.
Il consultera le vice-président AAAAA, Vincent Ferniot (actuellement accaparé par la nouvelle saison de son émission sur FR3, MIDI EN FRANCE), les membres les plus actifs du Bureau et de l'association, nos correspondant au sein du CNCT et de la FICT.
Des infos seront publiées sur ce site "officiel" de la 5A dès que nécessaire, notamment celles concernant directement les jurés habituels et les lauréats adhérents à l'association. Ils seront aussi résumées sommairement sur la page Facebook de l'asso, de ton davantage "grand public" et gentiment désinvolte (très AAAAA, un peu Ah! Ah! Ah! Ah! Ah!).

My Image

Dernière dégustation : des nouveaux et des "confirmations"
Les jurés 5A s'étaient réunis au CEPROC le 31 mai. Le directeur du Centre européen des professions culinaires, Emmanuel Paris, s'était joint aux responsables de l'asso en compagnie de deux MOF : le charcutier Bernard Pérot, président de du grand établissement de la rue Goubet, le cuisinier familier de l'univers de la charcuterie, Bernard Leprince. Benoît Belgy, président adjoint de la CNCT, et Benoît Lemelle, industriel FICT, étaient de la tablée, au restaurant d'application.
Sous réserve de leur acceptation du diplôme et de la fourniture, secondaire, de renseignements (questionnaire encore à envoyer, simple formalité), ces établissement peuvent revendiquer la 5A :
• Charcuterie Mauvigney, à Mérignac, pour un Grenier médocain (spécialité d'andouille spécifique de la Gironde)
• Charcuterie Rivalan-Quidu, à Guéméné, pour son andouille de Guéméné.
• Charcuterie Guillemot-Levesque, à Guéméné, pour son andouille de Guéméné (intitulé du diplôme à préciser, en raison de l'évolution encore récente de l'entreprise),
• Entreprise Amand Terroir, à Vire, pour son andouille de Vire
• Entreprise Popy, à Saint-Quentin Fallavier, pour son andouillette "lyonnaise" à la fraise de veau.

M. et Mme Kubo avec Claude Perraudin. - © jld-5A
Masaki KUBO (Bistrot Bons morceaux, Kyoto) a obtenu pour la troisième fois le renouvellement de son diplôme lors d'une dégustation qui s'est tenue à Paris, le 7 juin dernier.
Notre ami japonais serait le seul cuisinier-restaurateur au monde fabricant lui-même les andouillettes de qualité proposées à ses clients : aucun restaurateur français ne semble l'imiter sérieusement, question fourniture en chaudins, main d'œuvre, local en conformité avec les normes d'hygiène.

My Image

• Une originalité en cet univers de labels, titres et prix honorifiques : il ne faut pas payer pour présenter au jury les produits pour lesquels on postule. Si cela devait arriver un jour, en raison d'une faiblesse budgétaire de la vraiment non-lucrative asso, la somme serait modique. Il n'en est pas question actuellement.

• Les diplômes sont décernés gratuitement. S'ils ne sont pas remis à l'issue de la dégustation ou lors d'une AG (17 octobre, en l'occurence), à laquelle les lauréats sont conviés, leur impression et leur envoi postal sont facturés 50 € (gratuité pour les adhérents depuis plus d'un an s'ils sont à jour de leur cotisation).

• Les lauréats peuvent adhérer et cotiser à l'amicale 5A l'année suivant celle de la remise du diplôme, ce qui leur donne certaines garanties et possibilités.
Ce n'est en aucun cas une obligation. Les non-adhérents ne sont pas pénalisés quand ils postulent pour renouvellement du diplôme. Il en a toujours été ainsi.

• Il n'est pas d'usage que les nouveaux lauréat adhèrent d'emblée, et cela n'est aucunement souhaité : l'association doit faire face à divers frais, réduits au maximum, mais ses responsables tiennent à sa vocation "non lucrative".

My Image

L'actualité sur les réseaux :


2007-2018.
Le siège social de l'association (loi de 1901)
est domicilié depuis plus de dix ans au
:
CEPROC - 19, rue Goubet 75019 Paris

2007-2018.
Le siège social de l'association (loi de 1901)
est domicilié depuis plus de dix ans au
:
CEPROC - 19, rue Goubet 75019 Paris