Édition 2019 du site non commercial de la non lucrative AAAAA.

Stacks Image 1127

Association Amicale des Amateurs d'Andouillette(s) Authentique(s) … et d'Andouilles

Stacks Image 1132
Cela avait été annoncé précocement par un courriel destiné aux responsables et amis actifs de la 5A : nous remercions de cette courtoisie Laurent Jolivet et Benoît Lemelle (membre du CA de l'amicale, en tant que représentant de l"entreprise FICT au diplôme le plus ancien, Christophe Thierry iui répondant au nom des affilés CNCT). L'accord concerne tout le groupe Lemelle (trois sites, environ 230 collaboraturs), constitué puis fortement développé par Gilbert, ex-petit charcutier aubois ultra-pro, au fort esprit d'entreprise, puis amplifié par ses deux fils, cela en une bonne quarantaine d'années (Gilbert Lemelle était lui-même fils de charcutier). Dominique Lemelle, aujourd'hui 59 ans, "accompagnera la phase de transition". Son frère cadet Benoît, toujours présent aux AG de la 5A, reste dans la société intégrée au groupe Popy que préside le multimarques Laurent Jolivet. Celui-ci, '"Agro-Essec" de formation, avait fait ses débuts "dans l'andouillette" en 2000 avec l'achat de la petite entreprise des frères Popy , puis, notamment, repris la marque Père Duval (l'histoire de l'AAAAA connut jadis un moment fort avec l'attribution du diplôme à Simon Duval, lauréat 1972 qui contribua considérablement à faire connaître notre cher produit aux restaurateurs parisiens).
Nous reviendrons sur les parcours Jolivet-Duval…. sans oublier que les petits artisans sont de loin majoritaires parmi les lauréats. Et qu'ils méritent un grand coup de chapeau dans le contexte actuel de la charcuterie "embosseuse", dont on sait les problèmes. Ce site est le leur.
, et leurs infos attendues.
Photo JLD-5A. Gilbert Lemelle en 2003 lors d'un étonnant buffet dans le parc de l'hôtel Julien (Fouday, Haute-Bruche, Alsace). De nombreux restaurateurs et professionnels des métiers de bouche, d'Alsace et du pays de Bade, certains illustres, ainsi que quelques super-étoilés d'ici et là, y avaient découvert, en 2003, les andouillettes de Troyes. La rencontre avait été organisée par Gérard Goetz, une forte personnalité de l'hôtellerie-restauration alsacienne, quelques-uns de ses amis de la vallée de la Bruche et l'association Saveurs de France, coprésidée par Jacques-Louis Delpal et Pierre Bonte. L'Alsace n'est pas terroir d'andouillettes, mais Gilbert, son frère Daniel et Dominique Lemelle en firent apprécier des dizaines, à côté des têtes de veau et autres gâteries roboratives.
Stacks Image 1138

Stacks Image 1129

CLIC sur l'image

Liste des lauréats AAAAA
dont le diplôme,
plus ou moins récent,
est en cours début 2019.

Merci aux candidats à renouvellement,
à l'approche des deux ans fatidiques,
"fin de validité",
de se signaler d'eux-mêmes
au Bureau de l'association :
la 5A ne les démarchera pas.


Stacks Image 1112

La demande de dépôt de marque "AAAAA"
au chapitre "Charcuterie" est enregistrée.

Entre autres décisions prises lors de l'AG 2018 tenue au CEPROC : celle, confiée à Jean-Michel Déhais et Jacques-Louis Delpal, d'une démarche auprès de l'INPI concernant le dépôt de marque de notre sigle AAAAA (les cinq A à la suite, comme sur les diplômes andouillette et andouille).
Le dossier est en cours d'étude : conformément à l'article L. 712-2 du Code de la propriété intellectuelle, la demande d'enregistrement a été publiée au
Bulletin officiel de la propriété industrielle. Notre trésorière a accepté que soient payés à l'INPI les 210 € d'une protection initiale basique, "jusqu'à trois classes", dans le chapitre Alimentation : viande, charcuterie, salaison, c'est chose faite depuis le 21 novembre, cela simplement pour la France, patrie de l'andouillette (Polynésie exceptée, la tahitienne dernière Miss France nous pardonnera).
Nous aurions peut-être d'autres dépôts à faire, au niveau européen ou mondial,… si l'association en avait les moyens, mais ce serait s'offrir du superflu pour la forme : les risques d'embrouille ou de confusion sont minimes.
Les cinq A sont déjà déposés en d'autres domaines que l'alimentation, ce qui ne nous touche pas : notre asso de bénévoles, aux statuts depuis longtemps déposés, ne cherche pas à s'approprier la lettre A hors de l'univers charcutier.
Il s'agit banalement d'éviter que les A célébrant gratuitement chaudins ou fraise bien embossés, depuis presque soixante ans, ne soient pas galvaudés, utilisés à la légère ou de façon trompeuse dans notre périmètre gastronomique !

FABRIQUER N'EST PAS REVENDRE
Les diplômes, dont l'attribution ne rapporte rien à l'amicale et aux jurés, puisque gratuite, concernent des élaborateurs, fabricants artisans, très majoritaires, et industriels, ainsi, éventuellement, que des restaurateurs fidèles aux "embossages" que nous apprécions (ce dernier cas a été un peu perdu de vue, mais l'asso y repense).
Ils ne sont jamais attribués aux revendeurs de tous niveaux (grossistes, demi-grossistes, Metro, grande distribution, etc.). Ces intermédiaires peuvent proclamer hautement, si c'est le cas, qu'ils ont la chance de servir d'intermédiaires pour tel ou tel produit AAAAA… L'association les applaudit quand le nom du fabricant est signalé clairement dans la communication. Disons : lisible sans loupe !
Les "vétérans" de l'asso, Monique Pivot, François Roboth, Vincent Ferniot, Jacques-Louis Delpal et les jurés plus juvéniles l'ont perpétuellement répété, mais il n'est pas inutile, en raison de l'attitude de certains intermédiaires, que cela soit rappelé.


Stacks Image 1116

M. et Mme Kubo avec Claude Perraudin. - © jld-5A
Masaki KUBO (Bistrot Bons morceaux, Kyoto) a obtenu pour la troisième fois, en 2018, le renouvellement de son diplôme lors d'une dégustation qui s'était tenue à Paris, chez Le Père Caude. Notre ami japonais pourrait être le seul cuisinier-restaurateur au monde fabricant lui-même des andouillettes de qualité (les problèmes quant au local, aurespect de normes strictes et du Code des usage de la charcuterie sont dissusifs en France).

My Image
Stacks Image 1118

Andouillette et andouille (à dessaler et cuire) :
double diplôme pour Laurent Barris, le lauréat de Saint-Yrieix-la-Perche.

Stacks Image 1125

• Une originalité en cet univers de labels, titres et prix honorifiques : il ne faut pas payer pour présenter au jury les produits pour lesquels on postule. Si cela devait arriver un jour, en raison d'une faiblesse budgétaire de la vraiment non-lucrative asso, la somme serait modique. Il n'en est pas question actuellement.

• Les diplômes sont décernés gratuitement. S'ils ne sont pas remis en main propre à l'issue de la dégustation ou lors d'une AG, leur impression et leur envoi postal sont théoriquement facturés 50 € (gratuité actuellement pour les adhérents depuis plus d'un an s'ils sont à jour de leur cotisation).

• Les lauréats peuvent adhérer et cotiser à l'amicale 5A l'année suivant celle de la remise du diplôme, ce qui leur donne certaines garanties et possibilités.
Ce n'est en aucun cas une obligation. Les non-adhérents ne sont pas pénalisés quand ils postulent pour renouvellement du diplôme. Il en a toujours été ainsi.

• Il n'est pas d'usage que les nouveaux lauréat adhèrent d'emblée, et cela n'est aucunement souhaité : l'association doit faire face à divers frais, importants quoique réduits au maximum, mais ses responsables tiennent à sa vocation "non lucrative".

• À la suite des infos que vous faites défiler actuellement sur votre smartphones, ou dans la colonne de droite si vous uilisez une grande tablette ou un ordinateur (solution à privilégier de temps à autre !), vous trouverez les dernières publications de la page facebook "officielle" de l'association.
Une page à laquelle tous les membres de la 5A peuvent collaborer. Soit en commentaires, si possible en vrai français, en "likes" amicaux, en partages, soit, plus activement et utilement en participant comme éditeur.

• La page facebook sur laquelle quelques membres s'expriment, sérieusement ou en s'amusant, ou les deux à la fois, est présentée comme "officielle"… entre guillemets: le qualificatif OFFICIEL n'a pas grand sens sur les réseaux sociaux !
Les infos et archives importantes de l'AAAAA sont sur le site proprement dit de l'asso, piloté par J-L D. Merci aux membres de l'asso de le consulter régulièrement.

Les 5 dernières publications
sur la page facebook de l'Amicale


Le siège social de l'association (loi de 1901)
est domicilié depuis plus de dix ans au
:
CEPROC - 19, rue Goubet 75019 Paris

• Le site de l'AAAAA est mis en ligne, actualisé et pour l'essentiel illustré par J.-L. Delpal, à titre bénévole. Outre les infos "officielles", il reprend les derniers billets publiés sur la page facebook de la 5A, à laquelle collaborent les membres de l'association… et leurs amis.

2007-2018.
Le siège social de l'association (loi de 1901)
est domicilié depuis plus de dix ans au
:
CEPROC - 19, rue Goubet 75019 Paris